Le milliardaire sud-africain Patrice Motsepe se lance dans la banque digitale

Fric-Afrique avec La Tribune | mercredi 04 octobre 2017 16:38

[phpBB Debug] PHP Warning: in file /home/fricafri/www/includes/classes/socialNetworkShareCount.php on line 391: file_get_contents(https://graph.facebook.com/http://www.fric-afrique.fr/le-milliardaire-sud-africain-patrice-motsepe-se-lance-dans-la-banque-digitale--a--20422.html?access_token=526643900771249|9cc692b0110d070d0b9af2416f211546): failed to open stream: Connection refused

Avec une fortune estimée à 1,81 milliard de dollars, Patrice Motsepe arrive 16ème au classement 2017 des 25 Africains les plus riches du magazine Forbes (Crédits : Reuters)

Rien n’arrête Patrice Motsepe. Après avoir récemment réussi l’introduction en bourse de sa société financière, le milliardaire sud-africain investit dans la banque digitale. TimeDigital devient ainsi le premier établissement à obtenir une licence de la banque centrale sud-africaine depuis 1999.

Nouveau champ d'action pour l'homme d'affaires sud-africain Patrice Motsepe qui vient d'investir -via sa société financière African Rainbow Capital (ARC)- dans la création d'une banque digitale à Johannesburg baptisée : « TimeDigital ». L'établissement a déjà reçu l'autorisation d'exploitation délivrée par la South african reserve bank, la banque centrale sud-africaine, précise un communiqué de nouvelle structure transmis à la presse.

Détenant actuellement 10% du capital de la banque avec une possibilité d'acquérir 5% supplémentaires, ARC partage le tour de table de l'établissement nouvellement créé avec Commonwealth Bank, l'une des quatre plus grandes banque d'Australie, actionnaire majoritaire (90%), d'après la même source.

Des vues sur le secteur financier du Continent

En Afrique du Sud, la nouvelle mise de Motsepe suscite un vif intérêt dans le monde du business car, comme tient à le préciser la note officielle, TymeDigital est le premier établissement bancaire autorisé par la banque centrale depuis 1999. Et ses fondateurs entendent en faire un véritable centre financier avec, entre autres, des formations pour l'éducation financière des jeunes et des femmes entrepreneurs à travers le pays. Objectif : préparer une de ses cibles qui n'est autre que la population active non ou peu bancarisée. Dans son agenda, TymeDigital prévoit le lancement de son premier produit bancaire d'ici mi-2018.

Avec une fortune estimée à 1,81 milliard de dollars, Patrice Motsepe arrive 16ème au classement 2017 des 25 Africains les plus riches du magazine Forbes. Sa fortune, il l'a bâtie dans le secteur des mines, avec African Rainbow Minerals, un conglomérat qu'il a formé au début des années 2000 à partir de plusieurs sociétés et qui a des intérêts dans les filières de l'or, des métaux ferreux, du platine et des métaux de base. Aujourd'hui, l'homme d'affaires natif de Soweto a étendu son influence dans le domaine financier notamment avec African Rainbow Capital qu'il a co-fondé en 2016. D'ailleurs début septembre, il réussissait l'introduction de cette société financière sur la bourse de Johannesburg.

Pour l'instant, le montant exact de son investissement dans TimeDigital n'a pas été révélé, mais pour Motsepe, cela représente un pas de plus dans la mise en œuvre de ses ambitions pour le secteur financier africain.

« Notre investissement est une partie essentielle de nos projets visant à créer un groupe de services financiers panafricains habilité. [...] Promouvoir la technologie servant à fournir un accès aux services financiers est l'une des façons dont nous prévoyons élargir et approfondir l'inclusion financière en Afrique du Sud et dans d'autres marchés émergents ».

 Par Ristel Tchounand 

La Tribune     

Commentaires (0):
 
 Pas de commentaire pour cet article.

Pour laisser votre commentaire, vous devez vous logguer. Cliquez ici pour laisser votre commentaire.