L’Office Togolais des Recettes marche sur la tête !

Sama ADOM avec Fric-Afrique | dimanche 22 mai 2016 07:56

OTR - Image de Go Africa Online

Ma première expérience avec l’OTR (Office Togolais des Recettes), je ne suis pas prêt de l’oublier.  La surprise n’est pas l’énormité du montant, mais son absurdité. Remettons l’OTR dans son contexte.
Traduit de l’anglais, « Revenue Authority », l’ « Office des recettes » désigne un organe unique de l'administration fiscale qui bénéficie d’une plus grande autonomie que celle accordée à un département ministériel. L’Office togolais des recettes (OTR) est opérationnel depuis 2014. Il s’agit de la première expérience d’unification des services des douanes et des impôts dans les 14 pays de l’UEMOA et de la CEMAC.  L’idée d’un organe unique collectant les impôts et les frais de douanes est une bonne décision, car nous ne pouvons plus continuer à compter sur les aides internationales. Lorsqu’on se frotte à l’OTR dans la réalité, c’est là où le bât blesse. 
Je réside à l’étranger et ma petite sœur fête ses 20 ans au Togo. Je décide de lui envoyer un petit cadeau avec une carte de vœux sur laquelle j’ai griffonné « Joyeux Anniversaire ».  Rien de bien original, je le sais. Je lui fais parvenir le colis par la poste. Dix jours plus tard, ma petite sœur reçoit un appel qui l’informe de l’arrivée du colis. L’interlocuteur précise qu’il faudra se munir des frais de douanes.  Une question évidente se pose, « A combien s’élèvent les frais de douanes ? »  Et la réponse est « Je ne sais pas Madame, vous verrez quand vous serez sur place ».
Une fois à la Poste pour récupérer le colis, les agents de l’OTR l’informent que les frais de douane seront de 55000 FCFA (Presqu’autant que le prix du cadeau). Elle essaye (sans succès) d’expliquer aux agents de la douane que ce prix n’est pas logique. Après une heure de discussion, ils finissent par réduire le prix de moitié. Elle cède, elle paye et demande un reçu. 27000 FCFA de frais de douane pour un colis de moins de 1Kg, c’est beaucoup. On peut voir sur le reçu de l’Office Togolais des Recettes qu’il y a les frais de douane pour la carte de vœux.

office_togolais_des_recettes.jpg

Les frais de douane s’élèvent à 12000 FCFA pour la carte « Joyeux Anniversaire » ! Je vous garantis que c’est une carte de vœux bien classique, elle n’a aucune rareté, elle n’a été signée ni par Obama, ni par Michael Jackson, non ! Les frais de douane pour une carte postale au Togo s’élèvent à 12000 FCFA.    
L’OTR qui est une idée intéressante, tourne au ridicule lorsque le personnel est d’un autre âge. Cette anecdote qui me révolte, met en évidence certaines carences de l’OTR qui a d’énorme progrès à faire sur les 4 points suivants :

La Transparence 

Encore une fois, c’est déjà une avancée de transparence que de recevoir un reçu lorsque l’on paye des frais de douanes. Mais d’énormes progrès restent à faire sur la transparence des tarifs. La grille de tarifs des frais de douane doit être publique et consultable. 

Le Contrôle des Agents 

Cette expérience montre une certaine impunité des agents de la douane. Ce qui nuit terriblement aux efforts de transparence qui sont faits. Les agents de douanes ont comme seule motivation de confisquer les colis. Ils semblent ne pas être conscients de l’importance d’un reçu signé au nom de l’OTR. Écrire sur un reçu « 12000 FCFA de frais de douane pour une carte de vœux » est une faute lourde !

La confiance

Après une telle expérience, on se dit « Je ne passerais plus jamais par la poste pour envoyer un colis ». Cette phrase que beaucoup de Togolais de la diaspora se disent, tue l’emploi au Togo.   Il faut être conscient que le Togo a peu de chance d’être aussi compétitif que la Coté d’Ivoire ou le Nigeria dans les secteurs de l’agriculture et l’industrie, car ce sont des pays qui ont un avantage démographique. En revanche, Togo aura très probablement le destin des « petits pays » en superficie, comme la Suisse, le Luxembourg ou Singapour. Ce sont des pays dont l’économie est dominée par secteur les services (surtout bancaires). Le secteur des services dépend principalement de la CONFIANCE. Et sur ce point, on a encore une longue route à faire…

Un OTR raisonnable

Rappelons-nous de la célèbre phrase de Benjamin FRANKLIN « Hélas ! Qu'y a-t-il de certain dans ce monde, hormis la mort et l'impôt ? ». Les impôts, les taxes, les frais de douane sont importants et même vitaux pour le Togo. Aucune grande civilisation n’a su se construire sans prélever des taxes. Mais il faut des taxes justes, raisonnables et compréhensibles. Jean-Baptiste COLBERT disait « Tout l’art du bon gouvernement consiste à plumer l’oie de façon à obtenir le maximum de plumes avec le minimum de cris ». En prenant 12000 FCFA de frais de douane pour une carte vœux, l’Office Togolais des Recettes ne plume pas l’oie, il la tue…      
 
 

Sama ADOM

Fric-Afrique     

Commentaires (2):
 

sama_adom - mardi 21 juin 2016 03:42
Merci Antoine pour ton feedback, En effet, on a vécu la même expérience. J'espère que l'OTR fera des progrès de coherence asap. Il faut toujours demander un reçu pour qu'on puisse dénoncer les dérives !

antoinelaw - lundi 30 mai 2016 13:37
Bonjour, Sama, j'ai aimé votre article car il m’est arrivé la même chose la grande poste de Lomé en ce mois de mai 2016. Pour ma part ils ont dédouané le fret (le prix du transport) ce que je n'ai pas compris, ni apprécié. Je devrais recevoir un colis d’Australie dont la contenance se présente comme suit : • Un (1) Drap de lit • Quatre (4) chemises • Deux (2) T-shrits Pour l’envoie la personne à payer comme prix du Fret (le prix du transport) 100 AUD (Dollar Australien) le drap et les chemises revenaient à 60 AUD. Lorsque le colis est arrivé à la poste à Lomé J'ai reçu un SMS me notifiant que j'ai un colis avec la référence et aussi de prévoir un peu d'argent pour la douane. A la poste de Lomé J'ai reçu mon colis contre un frais de mille francs (1 000) Cfa que je trouve normal. L'agent de la poste me dirige vers le bureau de la douane qui se trouve à intérieur de la poste pour les formalités de dédouanement. Ce que je trouve normal aussi. Pour calculer la douane, ils procèdent comme suit: Le taux de change le jour la était de 436.19 XOF pour 1 AUD (Dollar Australien). Ils ajoutent le prix d'envoi 100 AUD à 60 AUD qui fait 160 AUD qu'ils ont converti en Cfa. Les articles me reviennent à peu près à 69 790 Fcfa (prix achat et transport compris). La douane à payer revenait à 43 800 Francs Cfa. Pour avoir ce montant, la TVA (18%) est appliqué au 69 790 additionnées à d'autres taux et forfaits. Conclusion 1 Drap et 6 chemises venant d'Australie peut revenir à peu près à 113 590. Autant les acheter ici. Comme tout homme raisonnable, ma résolution après ces expériences est : « Je ne passerais plus jamais par la poste pour envoyer un colis ». Aussi pouvons-nous dire « À quoi sert une taxe qui est impossible à payer, si ce n’est pour opprimer ce qui ne peuvent pas la payer ».

Pour laisser votre commentaire, vous devez vous logguer. Cliquez ici pour laisser votre commentaire.