Quel intermédiaire (SGI) choisir pour investir sur la BRVM ?

Sama ADOM avec Fric-Afrique | mardi 18 août 2015 18:40

Le choix d’un intermédiaire (Courtier/Broker) est une étape importante lorsque l’on souhaite investir sur la en Bourse. Ce choix devient primordial lorsqu’il s’agit d’un marché en pré-émergence comme la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM), car certaines actions sur la bourse d’Abidjan ont peu d’activité, le passage d’ordre n’est donc pas instantané. D’où l’importance de choisir un courtier compétent, réactif et de confiance.

Qu’est-ce qu’une SGI ?

Une piqûre de rappel : lorsque l’on souhaite investir en bourse, il n’est pas possible de traiter directement avec la bourse. Il faut un intermédiaire entre la bourse et vous, c’est le Courtier ou le Broker pour les anglo-saxons. C’est auprès du courtier que vous ouvrirez votre compte bourse et vous passerez vos ordres d’achat ou de vente d’actions. Ces intermédiaires sur la Bourse d’Abidjan portent le nom de SGI (Société de Gestion et d’Intermédiation).

Il y a une vingtaine de SGIs sur la bourse d’Abidjan, nous les avons contactés et nous partagerons avec vous nos points de vue et des critères de choix de son intermédiaire sur la BRVM. 

Les critères de choix de sa SGI

Sur les bourses matures en Europe ou en Amérique, le choix d’un intermédiaire ne se résume plus qu’à la comparaison des frais de transaction et des frais de garde, car les services fournis par les courtiers sont sensiblement les mêmes. L’ouverture de compte et le passage d’ordres en bourse se font en ligne et sans avoir à parler à une personne physique.  Les ordres d’achat ou de vente peuvent être exécutés dans la seconde (et même à la microseconde près !)

La BRVM n’en est pas encore là ; le marché n’est pas assez dynamique pour que les ordres soient exécutés en temps réel, l’ouverture de compte et le passage d’ordre nécessitent quelques coups de téléphone ou des e-mails. Cette réalité change totalement la priorité des critères de choix de l’intermédiaire en Bourse. Les frais sont, à la limite, le dernier critère à prendre en compte. En plus, les frais ne sont pas si différents d’une SGI à l’autre ; comme vous le ferez plus loin. 

Dans l’ordre de priorité, voici certains critères à prendre en compte.


1.    Fiabilité
Le tout premier point auquel il faut faire attention avant d’ouvrir un compte auprès d’une SGI est sa crédibilité. Car en cas de faillite de la SGI, peu importe les énormes bénéfices que vous aurez réalisés en bourse, votre argent ne sera tout simplement pas récupérable.
Rassurez-vous, sur la BRVM, les SGIs sont presque toutes bien implantées dans le paysage boursier, ce qui permet d’éviter ce genre de désagrément. En plus, la majorité des SGIs sur la Bourse d’Abidjan sont des filiales de grandes banques, c’est une garantie non-négligeable.

 

2.    Confiance
Lors de la prise de contact pour l’ouverture de compte, prêtez attention au rapport de confiance qui s’installe avec votre future intermédiaire. Ils auront en main votre argent, il est donc important d’avoir confiance aux personnes qui seront en charge de la gestion. Lors de grands mouvements en bourse, il faut être certain que la SGI défendra vos intérêts avant d’ouvrir un compte.

Quel que soit le prestige ou le standing de votre SGI, ne vous laissez pas impressionner. Vous êtes le client !

 

3.    Compétence
Les marchés boursiers ont  beaucoup évolué ces dernières années. Certaines SGIs, comme nous le verrons plus loin, n’ont pas su s’adapter. Faire fructifier son argent en bourse nécessite un certain état d’esprit, qu’il faut exiger à son intermédiaire.
Si par exemple, vous appelez votre intermédiaire pour passer un ordre en bourse et qu’il vous répond qu’il est en vacance et qu’il vous recontactera plus tard, fuyez-le ! Il n’est pas apte à gérer votre argent, car la bourse n’attendra pas la fin de ses vacances.

Disons-le, la BRVM a un volume de transactions faible, et donc ne rapporte pas assez de revenus aux  SGIs pour qu’elles s’offrent des analyses et des services dignes de ce nom. Mais dans votre position d’investisseur en bourse, il est de votre devoir d’exiger le maximum de compétences au service de votre argent. 

 

4.    Montant Minimum et Frais
Certaines SGIs exigent un moment minimum pour l’ouverture de compte. Ce montant indique la gamme de clients que la SGI vise. La SGI Hudson & Cie en mettant le montant minimum d’ouverture de compte à 50 millions de Francs CFA par exemple, vise clairement une clientèle institutionnelle.
D’autres SGIs comme la BICICI Bourse, Coris Bourse SA, Impaxis Securities ou ActiBourse ne fixent aucun montant minimum pour l’ouverture de compte. 
Le montant minimum est aussi dans votre intérêt car débuter en bourse avec un montant trop faible réduit vos chances de faire des bénéfices: les frais de transaction et les frais de garde vont peser énormément sur les performances de votre portefeuille.

Les frais perçus par une SGI se décomposent en deux :

     - Les Frais de Transaction
 
La SGI prendra des frais sur chacun de vos passages d’ordre d’achat ou de vente d’actions en bourse.  Les frais de transaction se définissent en pourcentage du montant d’achat ou de vente d’actions; ils s’élèvent en général entre 0.8% et 2% de la transaction, nous reviendrons plus en détail sur le pourcentage précis appliqué par chaque SGI de la BRVM. Il est à noter que 0.3% du montant est rétrocédé par l’intermédiaire à la BRVM.


    - Les Frais de Garde

Il s’agit de frais facturés par la SGI  pour la tenue du compte au sein de l’établissement ainsi que des services associés. Très souvent, les SGIs  facturent un forfait en fonction de la valeur du portefeuille (en pourcentage) ou un montant fixe payé chaque trimestre. Les frais de garde sont en moyenne de 10 000 FCFA par an (soit 2 500 FCFA par trimestre)

Montant Minimum et Frais des SGIs
Courtier Montant Minimum (FCFA) Frais de Transaction Frais de Garde
SGI Africaine de Bourse     200 000 1% 2500 FCFA par trimestre
Atlantique Finance 2 000 000 0.65% min de 1 000 FCFA     0.30% par an, min de 6 000 FCFA
BICICI Bourse 0 0.8% 1375 FCFA / Trimestre + 0.75% du portefeuille
BNI FINANCES 1 000 000 0.65% Hors Taxe 0.05% par trimestre sur la valeur du portefeuille
SGI Hudson & Cie 5 000 0000 1.5% 0.33% par an
Coris Bourse SA     0 1.1%  2500 FCFA par trimestre + 0.3% du portefeuille
Impaxis Securities 0 0.8% HT avec min de 2000 FCFA (1.236% TTC) 0.06% par trimestre avec un min 1250 FCFA
ACTIBOURSE 0 1.4% 0.25% par an
BIBE Finance And Securities (BFS) 200000    

 

Les catégories de SGI

Nous avons contacté les SGIs pour comparer leurs frais et leurs services dans le but d’ouvrir un compte pour investir sur la BRVM. Nous nous sommes rendu compte que  3 catégories de SGIs se distinguaient.
Le principe de l’enquête était simple : nous faisons un tour sur le site web de la SGI, nous envoyons un mail pour avoir plus d’information et nous passons un coup de fil si c’est nécessaire.


SGI Historique

La BRVM étant une bourse régionale, les premières SGIs qui ont apparu juste après la création de la BRVM en 1998, étaient des antennes de la BRVM dans les différents pays de l’UEMOA (La SGI Togo, SGI Benin, SGI Mali, SGI Niger, etc …).  Ces SGI ont certes eu leurs heures de gloire, mais les marchés boursiers ont beaucoup évolué et nous ne sommes pas sûrs qu’elles aient su s’adapter. 
Il faut une enquête approfondie pour confirmer ce point. 

Par exemple, la SGI Benin dont le site internet ne marche pas et une page Facebook qui n’a pas été mise à jour depuis plus un an, ne nous rassure pas.
http://sgibenin.com/

 

Si vous avez un compte auprès d’une SGI Historique, vos retours d’expérience nous intéressent. Vous pouvez commenter cet article ou sur le Forum.


SGI Filiale des Banques

La majeure partie des intermédiaires boursiers de la BRVM sont des filiales de grandes banques.

SGI Filiale des Banques
SGI Banque
SGI Africaine de Bourse Filiale de la Société Ivoirienne de Banque (SIB) qui est une filiale du Groupe Attijariwafa Bank
Atlantique Finance Filiale de la Banque Atlantique
BICICI Bourse Filiale de la BNP Paribas
BNI FINANCES Filiale de la Banque Nationale d’Investissement de Côte d’Ivoire (BNI)
Citicorp Security West Africa Filiale de CitiGroup
EDC Investment Corporation Filiale d'EDC (Ecobank Development Corporation) qui est la filiale régionale d'investissement bancaire du Groupe Ecobank
NSIA FINANCE Filiale de la BIAO-CI qui est une Filiale du Groupe NSIA
SOGEBOURSE Filiale du Groupe SGBCI (Société Générale de Banques en Côte d’Ivoire (SGBCI) est-elle même, une filiale de la Société Générale)
Coris Bourse SA     Filiale de Coris Bank International
ACTIBOURSE Filiale du GROUPE BANK OF AFRICA (BOA)
BIBE Finance And Securities (BFS) A pour actionnaire principal la Banque Internationale du Bénin (BIBE) qui est une filiale de Union Bank Group Nigeria

Il y a une grande disparité entre les services proposés par ces différentes SGIs. Le dynamisme de la SGI est souvent le reflet de la banque à laquelle elle est affiliée. Par exemple, La Citicorp Security West Africa est une SGI réservée aux institutionnels et n’accepte pas les comptes bourse pour particulier ; la BIBE Finance And Securities n’a pas pu me communiquer les documents pour ouvrir un compte car, le scanner était en panne ; ou encore la Coris Bourse qui a été très réactive tant par mails qu’au téléphone.

 

SGIs Indépendantes

J’entends par SGIs indépendantes, celles qui ne sont pas affiliées à une banque. Elles paraissent les plus dynamiques du marché car le courtage en bourse est leur cœur de métier. En revanche, il faut être très vigilant à la fiabilité lorsqu’on choisit une SGI indépendante car il n’y a pas la garantie d’une « Banque mère » en cas de banqueroute.

SGI Hudson & Cie
CGF BOURSE 
Phoenix Capital Management
AfricaBourse

Le choix du broker ne se résume pas seulement à comparer les services et les frais de la SGI. Il faut aussi prendre en compte votre profil d’investisseur. 


Profil d’investisseurs de la BRVM

Selon votre profil, les points déterminant le choix de la SGI ne seront pas les mêmes.
Les professionnelles de la bourse ont des montants tellement énormes qu’ils ont d’autres exigences que celui qui a un petit compte en bourse. Habiter en Afrique de l’Ouest ou en Europe, est une différence à ne pas négliger. Nous distinguons donc 3 profils d’investisseur.


Les investisseurs institutionnels

Les institutionnels sont les professionnels de la bourse : les fonds d’investissement, les banques ou des sociétés  privées. C’est une cible qui est assez avisée pour savoir choisir un bon intermédiaire. Sur cette cible, la SGI Hudson & Cie semble avoir un coup d’avance sur ses concurrents avec la qualité de services et d’analyse qu’elle fournit à ses clients. Le montant minimum d’ouverture de compte est de 50 millions de FCFA. 

Les investisseurs locaux

L’investisseur local est celui qui réside en Côte d’Ivoire, au Sénégal ou dans la région Ouest Africaine.
Si vous avez la chance d’habiter dans la sous-région, il est préférable de choisir une SGI à proximité de chez vous. Surtout si vous ne comprenez pas vraiment la Bourse ? Vous n’êtes pas à l’aise avec les nouvelles technologies ? Vous n’avez pas souvent accès à internet ? Alors vous devez choisir une SGI à proximité !
Les entretiens avec le conseillé client de la SGI pourront vous éclaircir dans vos choix en bourse. Mais faites attention, la proximité ne fait pas tout. Ne perdez pas la cible : c’est de gagner de l’argent en bourse. Si vous n’en gagnez pas et que vous ne vous sentez pas suivi par le conseiller de la SGI, n’hésitez pas à changer de SGI, même si la nouvelle SGI n’est pas basée dans votre pays de résidence !

http://www.fric-afrique.fr/brvm-abidjan--b--3.html

Les investisseurs étrangers

La diaspora africaine en Europe, en Amérique ou en Asie et les occidentaux qui souhaitent investir en Afrique constituent les investisseurs étrangers. La principale préoccupation de cette cible lors du choix d’un intermédiaire en bourse reste la distance. La réactivité et la clarté deviennent donc des critères plus importants que les frais de la SGI. Il faut s’armer de patience pour ceux qui sont déjà habitués à traiter sur les bourses en Europe ou aux US, car les échanges avec les intermédiaires sont moins fluides sur la BRVM. Les prix sur la BRVM sont en Francs CFA, et le Franc CFA à une parité fixe avec l’Euro, ce qui élimine un risque de change.

Il faut noter que l’information concernant l’ouverture de compte et les frais sur les sites Web des SGIs est rarement mise à jour. Il faut toujours passer un coup de fil ou envoyer un email pour demander l’information. Les adresses e-mails génériques des SGIs sont rarement suivies, il faut opter pour un contact privilégié. Les SGIs acceptent le passage d’ordres par e-mail, mais je n’ai pas trouvé de SGI qui propose le passage d’ordre en ligne.

La Coris Bourse SA et Impaxis Securities m’ont paru avoir la réactivité et la clarté nécessaire pour traiter avec eux à distance.

Lancez-vous !

Vous pouvez commencer par suivre les prix des valeurs de la BRVM sur Fric-Afrique.
http://www.fric-afrique.fr/BRVM%20Abidjan--m--470.html

Vous pouvez aussi ouvrir un portefeuille virtuel et acheter/vendre des actions sur Fric-Afrique.

 http://www.fric-afrique.fr/portfolios.php

Vos retours d’expérience avec les brokers de la BRVM seront les bienvenus !

 

 

 

 

Sama ADOM

Fric-Afrique     

Commentaires (0):
 
 Pas de commentaire pour cet article.

Pour laisser votre commentaire, vous devez vous logguer. Cliquez ici pour laisser votre commentaire.